Biographie

Animateur /Auteur / Réalisateur / Designer/ Storyboarder


Après une formation en cinéma d’animation à la prestigieuse école C.F.T. Gobelins à Paris, entre 1983 et 1985, Eric “Bibo” Bergeron devient aussitôt assistant animateur pour de grands films français comme Astérix chez les Bretons (1986) puis animateur dans Astérix et le coup du menhir (1989).

Il est rapidement remarqué par les producteurs américains et anglais, et invité à rejoindre à Londres l’équipe de Steven Spielberg dans Fievel au Far West (1991). Deux ans plus tard, il travaille comme superviseur d’animation dans plusieurs productions, dont Les Quatre Dinosaures et le Cirque magique. En 1993, il revient à Paris pour créer son propre studio d’animation Bibo Films.

L’animateur travaille pour plusieurs grand studios américains : Twentieth Century Fox.

(Les Aventures de Zak et Crysta en 1992), Walt Disney Animation Studios (Dingo et Max 1995) et MGM (Charlie 2 en 1996). La télévision étant également intéressée par son travail, Bergeron devient designer, storyboarder et réalisateur de plus d’une dizaine de publicités et séries d’animation entre 1993 et 1997.

Lorsqu’il rejoint l’équipe de DreamWorks Animation, de Steven Spielberg, Bibo est vite propulsé au rang de réalisateur avec La Route d’Eldorado (2000). Le succès de ce film lui permet de réaliser un projet bien plus ambitieux : Gang de Requins (2004). Avec un budget de 75 millions de dollars, la production fait 367 millions de recettes dans le monde entier et reçoit une nomination à l’Oscar du meilleur film d’animation en 2005.

Bibo Bergeron va alors participer à la création et au développement des plus grandes productions de DreamWorks Animation, comme Souris City (2006), Bee Movie – drôle d’abeille (2006) et le court-métrage Madagascar – Mission Noël (2005), spin-off du long-métrage Madagascar (2007).

En juin 2005, Bergeron rentre en France et coproduit le court-métrage  French Roast, nommé aux Oscars 2010. Il décide alors de tourner son premier film en assumant tout seul la réalisation. Le résultat est Un monstre à Paris (2011), évocation romantique de la capitale française, accompagné de l’opportunité de travailler avec Vanessa Paradis et Matthieu Chédid, qui prêtent leurs voix aux personnages principaux tout en signant la bande sonore du film. Malgré un budget moins important que celui des productions américaines dans lesquelles il avait travaillé, ce premier long-métrage français connaît un succès considérable, dépassant 1,7 millions d’entrées en France. Le film a été nominé 2 fois aux Césars (Film d’animation et Musique Originale) et a reçu le prix du meilleur long-métrage animé 2011 au L.A.A.F. (Los Angeles Animation Festival).

Il a aussi réalisé le clip de la chanson La Seine (chanson phare du film Un Monstre à Paris) qui a reçu La Victoire de la Musique 2012 du meilleur clip de l’année.

En 2013, Bibo a réalisé plusieurs publicités dont « Winter Tale », la publicité-évènement de noël pour la marque de luxe Cartier.

Un court-métrage de fiction appelé Foudroyés voit le jour fin 2014. Réalisé par Bibo et coécrit avec Arnaud Tsamère (qui tient un des rôles principaux aux cotés d’Alysson Paradis), cette comédie romantique et surréaliste prend les routes des festivals en 2015.

Début 2015, Bibo réalise une publicité de 2 minutes pour  Sea Hero Quest. (Ce jeu mobile développé par Glitchers avec le soutien de Deustsche Telekom et de chercheurs de plusieurs universités britanniques, est un outil pour combattre la démence et l’Alzheimer). Le film reçoit 9 récompenses aux Cannes Lions 2016.